Sociologie historique de l’Etat
21h. 2013-2014. L2. Lyon 2

Problèmes du Monde Contemporain (Préparation au Grand Oral)
36h. 2007 à 2013. L3. Sciences Po Grenoble
Cette CM a pour double ambition de présenter analytiquement un certain nombre de débats contemporains, français et internationaux, et de préparer matériellement et intellectuellement à l’exercice très particulier du Grand Oral.
Innovations pédagogiques : « brainstorming » collectif, et préparation individuelle, dans des conditions proches de celles du Grand Oral.

Théorie politique
36h. 2007 à 2012. L3. Section POL. Sciences Po Grenoble
Branche de la science politique, aux frontières de la philosophie politique et de l’histoire des idées politiques, la théorie politique entend dégager non des « lois » de ce qui gouverne la politique, mais des modèles, des systèmes, des tendances, des processus qui, par-delà les contingences historiques, paraissent régir les formes du pouvoir.
Innovations pédagogiques :
-La Simulation, avec deux autres enseignants de la section (C. Bouillaud & V. Tournier), pour tous les étudiants de la section. Il s’agit d’un jeu de rôles où les élèves jouent des associatifs, des lobbyistes, des acteurs de la société civile, tentant de convaincre la représentation nationale (jouée par les enseignants) du bien-fondé d’une proposition de loi, dont ils ont préalablement déposés les attendus.
-La Controverse. Même système que la Simulation, mais en classe, sur un thème d’actualité, ou sur une controverse théorique.

Science politique
36h. 2007 à 2011. L2. Section POL. Sciences Po Grenoble

Histoire des mentalités
36h 2007 à 2011 (72h en 2008-2009). L2. Section PES. Sciences Po Grenoble
La conférence de méthode d’Histoire des mentalités a pour ambition d’historiciser et de faire la sociogenèse d’un certain nombre de pratiques sociales, judiciaires ou politiques actuelles. Il s’agit de travailler des phénomènes relevant de ce qu’on désigne, plus ou moins imparfaitement, comme « mentalités collectives », « imaginaires », « culture nationale », « sensibilités », « représentations », « croyances », c’est-à-dire toutes les formes de relations au social ou d’organisation du pouvoir politique qui paraissent redevables d’une analyse en termes d’anthropologie et de sociologie historique ; et dans tous les cas d’une analyse se nourrissant de l’apport de diverses disciplines académiques.
Innovation pédagogique : réalisation d’un dossier de presse analytique en groupe sur un fait divers.

Droit constitutionnel.
36h. 2007 à 2009. L1. Sciences Po Grenoble